Quelles sont les routes à la mortalité la plus élevée dans la région ?

Photo d'illustration
18 juin 2018
Par Valentin ESTEVE
Une étude a été révélée par le JDD.

A quelques jours de l'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certaines routes secondaires, le Journal du Dimanche vient de diffuser une étude de la Ligue contre la Violence Routière, qui recense les routes départementales et nationales où il y a le plus d'accidents mortels.

LOIRE-ATLANTIQUE
En Loire-Atlantique, il y a eu 474 morts sur des voies sans séparateur central entre 2006 et 2015. C’est la D178, entre Nantes et Châteaubriant, qui a connu le plus de drames sur cette période avec 27 morts. Sans surprise, la route de Pornic, la départementale 751, arrive en deuxième position avec 21 personnes tuées.

VENDÉE
En Vendée, il y a eu 374 morts sur des voies sans séparateur central entre 2006 et 2015. C’est la D137, entre Montaigu et Sainte-Hermine qui a connu le plus de drames avec 31 morts. Arrive en deuxième position la départementale 948 entre Beauvoir-sur-Mer et Sainte-Hermine avec 16 personnes tuées.