NDDL : le gouvernement redoute une éventuelle évacuation de la ZAD

01 décembre 2017
Par Hélène HAMON
En cas d'intervention, le gouvernement serait sur le qui-vive...

Le rapport des médiateurs sera remis au gouvernement le 13 décembre prochain. Pour l'instant, rien ne filtre sur le dossier Notre-Dame-des-Landes, mais au gouvernement, la piste d'une possible évacuation de la ZAD est redoutée. Selon Paris Match, l’évacuation de la ZAD à Notre Dame nécessiterait l’engagement de plus des 2/3 des forces mobiles du pays, à savoir CRS et gendarmes. "Nous ne pouvons pas nous permettre dans le contexte d’alerte terroriste de mobiliser plusieurs milliers de membres des forces de l’ordre", explique le ministère de l’Intérieur dans le magazine. Le gouvernement s’inquièterait vraiment des conséquences d’une telle intervention et redouterait même "3 ou 4 morts". Emmanuel Macron veut à tout prix éviter "un Sivens puissance 10". Environ 400 zadistes se trouvent sur place.